Faculté SS | Nutrition

Objectifs et philosophie d'enseignement

Objectifs

Le Programme de baccalauréat spécialisé en sciences de la nutrition permet aux étudiants et étudiantes :

  1. De reconnaître la nature des aliments et leur utilisation.

    1.1. Comprendre le métabolisme des nutriments et leurs rôles dans l’organisme.

    1.2. Identifier les maladies causées par une carence ou surcharge de nutriments.


  2. D’évaluer les besoins nutritionnels spécifiques des individus en santé ou présentant divers pathologies ou désordres nutritionnels à travers les cycles de la vie.

    2.1. Comprendre la physiopathologie de diverses maladies et désordres fréquents reliés à la nutrition.

    2.2. Prendre connaissance des différents régimes thérapeutiques/normaux modifiés en considérant l’indication et contre-indication, la description, les effets secondaires et les considérations particulières, le cas échéant.

    2.3. Comprendre les changements physiologiques qui s’opèrent selon les classes d’âge et l’évolution des recommandations nutritionnelles en conséquence.

    2.4. Appliquer les méthodes d’évaluation de l’apport nutritionnel.

    2.5. Analyser quantitativement et qualitativement les régimes alimentaires.


  3. De proposer des plans d’action et de concevoir des programmes visant à aider les individus de tous âges à acquérir des habitudes nutritionnelles saines.

    3.1. Apprendre à planifier une alimentation équilibrée en utilisant différents outils nutritionnels.

    3.2. Comprendre l’effet de la prévention nutritionnelle à freiner l’augmentation et la prévalence des maladies chroniques.


  4. D’élaborer des régimes alimentaires en fonction de l’état de santé et des besoins des individus.

    4.1. Comprendre l’approche nutritionnelle et l’importance relative du traitement en diététique par rapport au traitement global.

    4.2. Connaître les recommandations alimentaires relatives aux maladies et désordres nutritionnels.

  5. D’évaluer les besoins nutritionnels des groupes et d’agir afin d’améliorer la santé de la communauté.

    5.1. Démontrer une compréhension des théories en éducation/communication et changement des comportements utiles dans le contexte de l’alimentation et de la santé du public.

    5.2. Décrire les étapes nécessaires à l’évaluation des besoins des communautés en matière de nutrition.

    5.3. Élaborer et mettre en œuvre un programme de nutrition communautaire.

  6. De reconnaître la particularité des habitudes alimentaires des groupes multiculturels au Canada, afin d’offrir des conseils nutritionnels adaptés à leurs besoins et coutumes.

    6.1. Comprendre les facteurs sociaux, culturels et psychologiques de l’apport alimentaire.

    6.2. Décrire une communauté du point de vue nutritionnelle et expliquer le rôle de la nutrition dans le contexte de la santé des populations.

  7. De maîtriser les instruments de base de la recherche documentaire en nutrition et des outils électroniques de communication.


  8. D’appliquer les principes de gestion dans les divers champs d’action de la diététique.

    8.1. Gérer les opérations de services alimentaires commerciales et institutionnelles de manière efficace et efficiente.

    8.2. Effectuer l’examen particulier des tâches administratives tel que la gestion des inventaires, les ressources humaines, financières et matérielles et l’assurance qualité.

  9. D’adopter un comportement éthique dans l’exercice de sa profession.

 

 

Philosophie d'enseignement

Afin de bien préparer les futurs(e)s diététistes à jouer un rôle important dans le domaine de la santé, les membres du Programme spécialisé en sciences de la nutrition considèrent qu’il est essentiel :

  1. D’offrir aux étudiants et étudiantes une base scientifique solide afin qu’ils/elles puissent, tout au long de leur carrière, assurer une pratique à la fine pointe des connaissances dans le domaine.

    Le programme comprend non seulement plusieurs cours théoriques en nutrition fondamentale, mais aussi plusieurs cours et laboratoires en chimie et biochimie ainsi qu’en anatomie et physiologie humaine.


  2. D’établir un équilibre subtil entre les aspects scientifiques et pratiques de la formation à titre de diététistes professionnel(le)s.

    Des stages ont été incorporés au Programme et plusieurs cours contiennent des études de cas afin de favoriser l’intégration des concepts théoriques et les résultats de recherche à la pratique.


  3. De créer un environnement d’apprentissage positif où les étudiants et étudiantes sont à même de poser des questions, d’exprimer leurs idées et « de s’engager » dans la résolution de problèmes.

    Un milieu stimulant et respectueux permet aux professeurs d’établir un excellent contact avec les étudiants et étudiantes, de les motiver et de les encourager à mettre pleinement en pratique leurs habiletés.


  4. D’encourager les professeurs à parfaire leur développement en enseignement et en recherche.

    Le Programme compte sur une implication importante des professeurs chercheurs dans l’enseignement. Les activités professionnelles (participation dans des organisations professionnelles, conférences, projets, etc.), et les recherches auxquelles les professeurs participent, influent sur la qualité de leur enseignement et, subséquemment, sur la qualité du programme.